Belladone voit en toi un être unique

by Lawrence Claeys - le 20 octobre 2017

Belladone dit : «Tandis que la rage tempête à l'extérieur, le matin cligne des yeux, le vent vert s'enroule autour de toi avec les pêchés d'autrui, il embrouille tes cheveux. Ton sourire est précieux, ne le perds jamais, même au milieu des bois sombres. Ta ligne de vie trace son horizon, combine la aux noces exaltées, tu es la somme des vagues ébauchées, pulvérise la faïence hermétique et dévoile ton mystère toujours diaphane, souvent phosphore.

Happe en pulsations non cylindriques les sortilèges cérémonieux, transmute et délivre au monde ta cryptographie flamboyante. Qu'importe s'ils chuchotent dans la pénombre harnachés de fantômes inconsolés. Sois le remède, deviens l'archange astronome, ton ivresse enchantera leur pâture qui baille.

Et quand le soir appelle les convulsions, que la cendre lunaire tente de t'engloutir dans sa mélancolie d'épouvante, déploie ta splendeur anticonformiste des Açores, déploie ton azur dans son unicité des aurores cristallines .»



Crédits Illustration : Jean-Honoré Fragonard, L'escarpolette – vers 1767 - Collection Wallace

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :



HYNK magazine © 2017 . A propos . Contributions . Mentions légales